• Home »
  • Catalogue »
  • Les Marocains résidents à l’étranger, hier et aujourd’hui mais demain?

Les Marocains résidents à l’étranger, hier et aujourd’hui mais demain?

Marocains residents à l'étranger

Auteur: Mohamed Mraizika

Date de sortie: 15/02/2011

Les MRE quelles que soient leurs convictions politiques ou philosophiques, leur langue, leur origine régionale ou ethnique, les Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) portent dans leur cœur et dans leur âme ce pays de contrastes et de lumière, le Maroc.
Ce sont cet attachement viscéral au pays et ce rapport profond aux origines et à la terre des ancêtres qui ont fait naître chez eux ces habitudes, ces rituels et
ces comportements particuliers et spécifiques qui les caractérisent : transfert des économies, transhumance annuelle, solidarité familiale ou clanique, fidélité aux causes et devises nationales.
Cependant, le MRE, ce « personnage » à la fois unique (parcours personnel), duel (double allégeance, double nationalité, double peine, double résidence) et multiple qui, tel Ulysse après 20 années de guerre de Troie et d’errance dans des mers déchaînées – beaucoup changé et muté. Ses projets, ses doléances et aspirations prennent aujourd’hui des formulations nouvelles : besoin de considération et de respect, désir de citoyenneté et de démocratie, volonté d’agir et de participer aux décisions politiques qui engagent son avenir et celui de ses enfants, volonté de s’investir dans le champ politique en qualité de citoyen à part entière et contribuer à tous les processus de développement économique et humain de son pays d’origine.
Aucune politique publique digne de ce nom ne peut ignorer cette réalité sociologique et politique sous peine d’hypothéquer son avenir, de renier ses droits civiques et porter préjudice à ses rapports avec son pays, le Maroc.
Ce recueil qui tente à travers des sujets divers de mettre en exergue les évolutions et les mutations que connaissent les MRE au contact de sociétés culturellement,
sociologiquement et politiquement différentes, se veut aussi une alerte : « MRE hier et aujourd’hui, mais demain ? »